Qu’est-ce qu’un soin anti-âge ?

Crème, sérum, huile, lotion, il existe un grand nombre de soins anti-âge ou anti rides qui promettent de faire disparaître les effets du vieillissement cutané sans avoir recours à la chirurgie esthétique, mais qu’en est-il réellement?

Une simple crème anti-âge est elle en mesure d’avoir un impact réel sur le passage du temps et ses effets visibles sur la peau du visage ?

Composition d’un soin anti-âge

Derrière le terme “anti-âge” se cachent en fait toutes les problématiques auxquelles la peau du visage doit faire face au cours du temps, plus particulièrement la perte de densité, de fermeté, les taches brunes, les rides et les ridules.

Au coeur de la composition : les principes actifs

La majorité des crèmes et des soins anti-âge hommes et femmes sont composés d’une synergie de beurres ou d’huiles végétales associés à de puissants actifs parmi lesquels on retrouve entre autres, l’acide hyaluronique (bien connu de la médecine esthétique), le collagène et la vitamine A, C ou E, composants naturellement présents dans la peau.

Le collagène, grâce à sa capacité de rétention d’eau et ses propriétés filmogènes, va agir en surface de la peau pour combler les rides et les ridules, et redonner instantanément de l’élasticité et de l’éclat à la peau du visage.

L’acide hyaluronique, au delà de maintenir l’hydratation en retenant l’eau à la surface de la peau, joue également un rôle actif en profondeur. En contact avec le derme, la couche interne de la peau, il est identifié par les fibroblastes qui vont alors stimuler la production de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique, entraînant alors la restructuration et le renouvellement de la matrice extra-cellulaire.

Les vitamines A, C ou E, quant à elles, vont jouer un rôle de bouclier contre les radicaux libres et prévenir les effets du stress oxydatif et le vieillissement prématuré de la peau grâce à leurs propriétés antioxydantes.

Soins anti-âge nouvelle génération : des actifs empruntés à la nature

Aujourd’hui, le marché de la cosmétique anti-âge s’est considérablement diversifié et l’on peut voir apparaître des produits et des actifs toujours plus innovants, entrer dans la composition des soins et des crèmes anti rides.

On peut notamment citer les probiotiques, connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, les acides de fruits et leur implication dans le renouvellement cellulaire, ou les produits de la ruche, comme la gelée royale ou le pollen, dont les vertus ne sont aujourd’hui plus à prouver.

Plus récemment encore, extraits de fleurs, huiles et cellules natives d’origines végétales (issus de tissus cellulaires spécialisés dans la croissance) ont fait leur arrivée sur le marché de la cosmétique anti-âge, mettant alors le potentiel régénératif des plantes au service de la peau.

Exit les substances néfastes pour la peau

Un soin anti-âge de qualité accordera normalement une attention toute particulière à la provenance des actifs qui entrent dans sa composition.

De manière générale, il est recommandé de choisir un soin composé en majorité d’huiles et d’actifs d’origines végétales, et si possible provenant de l’agriculture biologique pour en assurer la qualité.

Devant l’offre grandissante de soins et de crèmes anti-âge, il est également désormais possible de se passer de certaines substances cancérigènes et issues de la pétrochimie trop souvent présentes dans les produits de beauté et les crèmes pour le visage et les mains, comme les parabens, les phénoxyéthanol et autres propylène glycol, et d’opter consciemment pour des produits bio et non testés sur les animaux.

Pourquoi utiliser un soin anti-âge?

Pollution, soleil, radicaux libres, stress oxydatif, la peau du visage est quotidiennement soumise à de nombreuses agressions.

À tout cela s’ajoute dès l’âge de 25 ans, un ralentissement général du renouvellement cellulaire et de la synthétisation du collagène, de l’acide hyaluronique et de l’élastine, composants naturellement présents dans la peau et responsables de son élasticité et du maintien de son hydratation.

Les facteurs concourant à la détérioration de la peau du visage et à l’apparition des premiers signes du vieillissement cutané sont donc multiples.

Il n’existe pas de formule magique et il sera impossible d’obtenir une peau éclatante sans une alimentation équilibrée et une bonne hydratation quotidienne. Cependant, une routine de soin adaptée à la nature de sa peau, associée à l’utilisation d’un soin anti-âge ou d’une crème anti rides, permettront de retarder et d’agir sur l’apparition des signes de vieillissement cutané.

Soin anti-âge ou soin “anti rides” : quelles différences?

De jour comme de nuit, une crème, quelle qu’elle soit devra remplir son rôle principal qui est de veiller à la bonne l’hydratation de la peau du visage. Quant à choisir entre une crème “anti rides” ou un soin anti-âge, encore faut-il savoir si ces dénominations relèvent d’un simple enjeu marketing ou de réelles différences quant à leurs effets sur la peau.

Soin “anti-âge” : action globale et préventive

Un soin anti-âge a pour principale vocation de prévenir et d’agir sur tous les signes visibles du vieillissement cutané, comme la perte de densité, de fermeté, les taches brunes ou les rides et les ridules, grâce à un travail profond et global sur l’ensemble de la peau du visage.

Au-delà de leur rôle préventif, les soins anti-âge garantissant une haute teneur en acide hyaluronique, vont également travailler comme embellisseur et illuminateur de teint en lissant et en défroissant les peaux fatiguées.

Soin “anti rides” : action localisée et en profondeur

Les crèmes et autres sérums “anti-rides” quant à eux, sont des soins ciblés qui, comme leur nom l’indique, agiront directement sur les rides déjà installées : la fameuse ride du lion, les rides pattes d’oie, les rides du sourire ou les rides du soleil par exemple.

Bien que ce type de soin soit intéressant passé un certain âge lorsque les rides sont déjà bien visibles, l’utilisation d’une crème “anti rides” est aujourd’hui souvent délaissée au profit d’un soin anti-âge à l’action préventive et régénératrice.

Comment choisir son soin anti-âge ?

Soin global, sérum visage et cou, crème spéciale contour des yeux… Chaque zone du visage possède ses propres caractéristiques et répond à des besoins spécifiques. De la même manière, tous les visages sont différents, et chaque peau doit faire face à des problématiques différentes.

Un soin anti-âge adapté à sa peau

Les peaux sèches, plus fines et sensibles, devront faire attention à la qualité des filtres solaires, des anti-radicalaires (qui protègent contre les effets nocifs des UV) et des actifs hydratants qui entrent dans la composition des crèmes et des soins anti-âge utilisés.

L’utilisation et l’application complémentaire d’un soin spécial contour des yeux peut également être un plus, du fait de la fragilité et de la finesse de cette zone du visage qui a tendance à marquer rapidement.

Les peaux grasses quant à elle, bénéficient d’une protection naturelle de l’épiderme grâce à l’excès de sébum produit par les glandes sébacées de la peau.

Moins sensibles à l’apparition des rides et des ridules, elles pourront se tourner vers un soin anti-âge mettant l’accent sur le manque de fermeté et la perte d’élasticité de la peau du visage.

Les peaux mixtes, caractérisées par une ambivalence de texture en fonction de la zone du visage, auront quasiment les mêmes besoins nutritifs que les peaux sèches au regard du choix du soin anti-âge.

Qu’en est-il des soins anti-âge de nuit?

Tout comme les besoins de la peau ne seront pas les mêmes en fonction de sa nature, ils seront également différents en fonction de la phase du cycle circadien de la peau au moment donné.

En effet, la peau possède son propre rythme biologique, ce que l’on appelle la chronobiologie cutanée, et il est important de lui donner ce dont elle a besoin lorsqu’elle en a besoin.

De manière générale, il sera possible d’utiliser une crème anti-âge dite “de jour”, et d’autant plus s’il s’agit d’une crème riche, comme crème de nuit. Cependant, le contraire est déconseillé, car la majorité des crèmes de nuit, souvent plus épaisses, auront tendance à rendre la peau grasse et ne garantissent aucune protection solaire du fait de l’absence de filtres UV.

Vers une nouvelle approche des soins anti-âge?

Les consommateurs commencent à comprendre que la jeunesse éternelle révèle plus du mythe que de la réalité et que les rides s’avèrent être inévitables sur le long terme, et le marché de la cosmétique et des soins anti-âge l’a bien compris.

Les nouvelles générations de crèmes anti rides et de soins anti-âge n’ont aujourd’hui plus la vocation “d’empêcher le vieillissement cutané” ou de promouvoir le rajeunissement de la peau pour paraître 20 ans de moins que son âge. Il est dorénavant question de prendre soin de la peau de son visage en fonction de son âge, de l’hydrater, la nourrir, la stimuler et la protéger des agressions extérieures dans l’idée du bien vieillir.

Les rides demeureront certes, comme souvenir du temps qui passe, mais dorénavant, leur présence sera sublimée par des soins anti-âge aux actifs toujours plus audacieux et innovants pour vieillir avec éclat.